Restauration Laverda 250cc Chott 1974

(Merci à Bruno DUJARDIN!)

La 250 Chott premier modèle est une moto rare. Produite en 1974 avec une volonté de Massimo Laverda d'utiliser
des techniques sophistiquées (carters et moyeux magnésium, colonne de direction réglable, etc...), elle a été
victime de ces perfectionnements et donc de son prix. Remplacée peu de temps après par la T2R moins sophistiquée,
c'est une machine particulièrement désirable en collection.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

La Chott lors de l'achat: Complète mais moteur HS.
Le moteur si particulier de la Chott avec ses carters en magnésium.
Belle moto de randonnée...
Le piston et l'embiellage sont HS. Il y a de la marge sur la chemise, qui fait 3mm d'épaisseur.
Beaucoup de soin apporté à la conception de ce moteur, comme ces inserts acier dans les carters magnésium pour les roulements...
... ou cette vis de purge en cas d'engorgement.
Nettoyage complet
L'ensemble des pièces nettoyées
Réassemblage
Embrayage, sa particularité est d'être une sorte d'embrayage à sec qui fonctionne dans l'huile, l'étanchéité se fait par un joint torique sur la cloche et un joint spi sur l'arbre de BV.
Les roues sont dérayonnées.
Les pièces magnésium sont abimées, il faut les repeindre, ici l'apprêt.
Apprêt toujours
Démontage complet partie-cycle
Peinture finale
Suite
Refabrication d'un joint de culasse
Peinture cadre et accessoires
Moteur réassemblé
Côté gauche
Rayons nettoyés et apprêtés
Peinture finale cadre et accessoires
Peinture fourche
La boîte à air était fissurée
Les caches latéraux, trouvables en refabrication chez W. Haerter au Canada
Traitement du réservoir...
... avec un outil très spécial!
Remontage partie-cycle
Suite
Rayonnage des roues rénovées.
Réparation de l'échappement d'origine.
Suite remontage
Partie AR
Peinture des sigles de réservoir.
Rayonnage roue AR
Les nouveaux caches latéraux
La béquille était manquante, celle-ci est refabriquée à partir d'une photo d'un article de Moto-Revue!
Ca se termine!

 

<<< Back